Réunions CA-AGO du 17 mars 2007

AIDSA, le Secrétaire général

Compte rendu de l’Assemblée générale ordinaire et du Conseil d’administration du 17 mars 2007.

Le samedi 17 mars 2007 s’est tenue à l’Institut Océanographique, l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de l’association portant sur l’exercice 2006. Cette AGO tient également lieu de Conseil d’administration. Etaient présents Messieurs RAPILLY, SALZAM, LEROY, VERNES, MAZEAUD, COUERET, GUERAULT, MARCELLIER et par procuration Madame TISSIER et Monsieur SERVAT. Le président TANE accueille les participants et l’ordre du jour est abordé avec la lecture et l’approbation du compte rendu du Conseil du 9 décembre 2006, à l’unanimité.

Est fait ensuite le bilan de l’activité de ce début d’année 2007, période où le président s’est manifesté de diverses manières, notamment au colloque sur les énergies renouvelables des 8 et 9 mars au cours duquel une visite à Chanteuges fut organisée. Il y eut également le Salon de la Pêche où l’association avait son stand tenu par Messieurs SALZMAN, COEURET, LEROY, GUERAULT, GREBOT, TANE et KUNTZ. A l’occasion du salon 279 € ont été collectés hors cotisations. Pendant ce temps, le site Internet de l’association a été relooké, ce qui lui confère un intérêt accru et dons des visiteurs en grand nombre. L’assemblée remercie les acteurs qui font marcher le site, Messieurs TANE et LEROY, ainsi que Mademoiselle RENIE, à l’unanimité. Une version anglaise du site est à l’étude.

On aborde le compte rendu financier, la comptabilité et le budget. B.LEROY nous informe qu’il a trouvé un commissaire aux comptes, Paul-Bernard SOUCASSE qui pourra certifier notre comptabilité pour le tarif amical de 400 €. Le bilan 2006 est de 12.459,79 € dont 8.853,29 de disponibles au 31/12/06. On attend encore 3.606,50 € de subvention des Régions au titre du séminaire de 2006. Le compte rendu de résultat est de 15.479,86 €.

Dans le fichier ci-dessous figurent les bilans et comptes de résultats définitifs 2006.

Le projet de budget 2007 est planifié par le président TANE à 22.000 € compte tenu du développement de l’activité de l’association (cf. infra), dont une provision de 2.500 € pour le NASCO, ce qui est approuve à l’unanimité. Le bilan du séminaire sur le saumon en seine a déjà été présenté. Il a coûté 9.450 € (10.100 € si on y ajoute la plaquette en cours de réalisation), ce qui est approuvé à l’unanimité.

En ce qui concerne le programme d’activité 2007, le président propose un séminaire sur le saumon en Basse-Normandie qui se tiendrait à Avranches du 23 au 25 octobre. Le président TANE s’emploie à organiser ce séminaire qui sera centré sur la Baie du Mont Saint-Michel et sur ce qui l’entoure, notamment le barrage de La Roche Qui Boit dont la concession arrive à échéance, tout comme Poutès-Monistrol. Les séminaires s’enchaînent, et Saumon-Seine a une suite avec une future plaquette que le Siaap et le Conseil régional d’Ile-de-France seraient prêts à subventionner. On pense d’ailleurs déjà à 2008 avec la future opération « Henri IV pêche à la mouche », tandis qu’une visite de la Sioule pour les Québécois de la FQSA est en préparation à l’occasion des 60 ans de l’APS.

MISSIONS :

1- OCSAN : La prochaine réunion de l’OCSAN a lieu à Bar Harbor dans le Maine USA début juin prochain. F.MAZEAUD, dont on attend le rapport de mission, est mandaté pour s’y rendre à l’unanimité. Une provision budgétaire est prévue à cet effet et C.VERNES l’y accompagnera à ces frais.

2- QUEBEC et MARITIMES : Cette mission que devrait effectuer le président en compagnie de délégués de l’INRA et du CEMAGREF semble reportée en septembre et reste à confirmer. L’intérêt de cette mission permettrait de resserrer des liens internationaux et de coupler des moyens d’étude de stocks résiduels tels sur ceux de la Gironde et de la Baie de Fundy.

DANS LES REGIONS : Notre vice-président JP.COEURET nous donne des nouvelles du Sud-Ouest où l’élément dominant est une nouvelle fois la sécheresse. On est loin des bons résultats du tout début des années 2000 et les saumons se perdent aussi bien en Garonne qu’en Dordogne. Des détails sont disponibles sur les sites d’EPIDOR et de MIGADO. 2007 est l’année où se prépare le plan quinquennal des COGEPOMI. Tout va mal, sauf pour la lamproie... dont les cours s’effondrent, ce qui n’arrange rien ! De plus, des intrusions des maritimes en zone estuarienne gâtent le paysage, ainsi d’ailleurs que la dégradation des Tuilières. Le Préfet n‘y peut pas grand chose mais il a cependant interdit la reprise des extractions de granulats dans le lit de la Gironde, pour le plus grand bénéfice escompté des esturgeons dont un spécimen de 20 kilos a justement été capturé.

MA. MARCELLIER nous parle de l’Adour où la relève des filets continue en 2007 tant les professionnels sont persuadés de son efficacité et des résultats obtenus. Des inquiétudes demeurent tant en ce qui regarde la lamproie que l’anguille, cette dernière étant menacée par des directives européennes très restrictives.

En Normandie, nous dit B.GUERAULT, 2006 fut dans la moyenne des dix dernières années. On a enregistré un retard des castillons et l’ouverture sera sans doute reportée d’un mois. Quant à la truite de mer, on se demande si la baisse des déclarations des captures correspond bien à une baisse des prises, car les comptages sont bons.

En Bretagne, J. RAPILLY nous signale que les quotas sont reconduits sur l’Ellé avec 91 saumons de printemps et 750 castillons. On s’expose à des difficultés réglementaires pour entretenir les frayères. Quelques espoirs sur le Blavet.

Au chapitre des questions diverses, on reparle des filets irlandais que notre administrateur Orri VIGFUSSON a heureusement et grandement contribué à supprimer. On évoque Niall GREENE, un membre très actifs de l’Atlantique Salmon Trust (AST) qui a également aidé à la solution de ce problème.

L’OCSAN (NASCO) édite plusieurs brochures, dont certaines en Français. On suggère de se reporter à son site pour les obtenir, ce qui est facile et gratuit, notamment « vint années de l’OCSAN » et « The Williamsburg Résolution » : Email : hq@nasco.int et site web : www.naco.int.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée.

Le Secrétaire général Frédéric MAZEAUD