Les captures de saumons à la ligne en France en 2010, le bilan au 6 décembre 2010

Le bilan provisoire des captures de saumons à la ligne en France au 6 décembre 2010

L’Onéma, nous a aimablement autorisé à publier les estimations provisoires au 6 décembre des captures de saumons à la ligne en zone fluviale pour l’année 2010 :

1 353 saumons déclarés, un résultat provisoire moins catastrophique que celui de 2009...

La distribution mensuelle de ce premier bilan fait apparaître la répartition suivante :

-  23 % de mars à juin, dont seulement 54 saumons en mars et 60 saumons en avril,
-  20 % en juillet,
-  23 % en août,
-  24 % en septembre,
-  10 % en octobre.

Nous ne pouvons que confirmer ce que nous disions en octobre dernier : un report de quelques semaines de l’ouverture de la pêche, de la mi-mars au début du mois d’avril, aurait permis à la fois de préserver les saumons ravalés, pêchés et blessés en mars 2010 sur la quasi totalité de nos petits fleuves côtiers, mais aussi de permettre à de grands saumons de printemps, meilleurs reproducteurs, de rejoindre des zones sanctuaires et gérées, pour peu qu’elles existent sur nos bassins.

Le bilan a sans doute été sauvé par l’importance des captures de castillons aux mois de septembre-octobre, et il ne comptabilise pas les saumons graciés.

Espérons que ceux-ci, les graciés, soient de plus en plus nombreux et pensons à un moyen de les comptabiliser.

Sur ce point, le Club des Saumoniers et l’AIDSA ont fait des propositions lors du Salon de la Pêche de Paris pour la saison 2011 : une opération de déclaration, sur l’honneur, des remises à l’eau via leurs sites Internet, affaire à suivre.

Encore une fois, un grand merci au Centre d’interprétation des captures des Salmonidés migrateurs de l’Onema de Cesson Sévigné en Bretagne.

Le conseil d’administration